Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, préside le lancement des Epreuves des Examens de sortie des écoles techniques et professionnelles session 2018

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, préside le lancement des Epreuves des Examens de sortie des écoles techniques et professionnelles session 2018, ce lundi 18 juin, à l’Ecoles Normale des Instituteurs ENI de Conakry.
Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Monsieur Abdoulaye Yéro BALDE, a présidé la cérémonie de lancement des Epreuves des Examens de sortie des écoles techniques et professionnelles, ce lundi 18 juin 2018 à l’ENI de Conakry, en compagnie du Chef de Cabinet de Ministère de l’Enseignement Technique, Monsieur Mamady Alkaly Chérif, du Directeur des Services Examens, Concours Scolaires et Passerelles, Monsieur Sékou 2 CAMARA, de la Directrice Régionale de l’Enseignement Technique de Conakry, Madame Fatou SYLLA et du Chef de Service Communication et Relations Publiques, Monsieur Mamady KOUYATE.
Au même moment, son homologue Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, Lansana KOMARA, quant à lui, procède au lancement des épreuves dans la Région de Mamou où il présidera par la même occasion, la cérémonie de pose de la première pierre de l’Ecole Normale des Instituteurs de Mamou, sur un financement du Gouvernement Japonais.
Devant les candidats de l’ENI, au nombre de 199 dont 90 filles, le Ministre Abdoulaye Yéro, a prodigué de sages conseils tout en les encourageant à être fiers de leur choix de s’être orienté vers l’Enseignement techniques et professionnel, qui demeure aujourd’hui le meilleur secteur en termes d’employabilité des jeunes. Il a de passage rappelé la décision du chef de l’Etat le Professeur Alpha CONDE, qui dit que tout recrutement d’enseignants passera désormais par les ENI et l’ISSEG.
A rappeler que la première promotion des bacheliers orientés dans les ENI, passe l’examen de sortie cette session 2018.
Apres l’ENI, le Ministre et sa suit se sont rendus à L’ENAM, pour s’enquérir de l’état de démarrage des épreuves dans ce centre. Là également le Ministre de Abdoulaye Yéro a demandé aux candidats d’être serins et de savoir qu’aujourd’hui, l’enseignement technique à travers les différentes filières de métiers de formation, est un gage certain et un atout sérieux sur le marché de travail. Aux surveillants, il a demandé de respecter les consignes données.
Le Directeur des services Examens, Concours scolaires et Passerelles, Sékou 2 CAMARA, a devant la presse donné les statistiques nationales de ces examens comme suit :
Total candidats, 16.403 dont 8.919 filles soit 54,37%,
• Ecoles publiques 10.460 candidats dont 4.900 filles soit 46,84% ;
• Ecoles privées 5.943 candidats dont 4.019 filles soit 67,62%.
• Dans 113 filières de formation, enseignées dans les écoles des types A et B dont 58 pour le publique et 55 pour le privé.
La Directrice Régionale de l’ETFPET de Conakry, Madame Fatou SYLLA, affirme être très satisfaite du démarrage de ces examens dans de bonnes conditions dans la mesure où les candidats, les surveillants, toutes les fournitures sont au rendez-vous sans aucune fausses note avec une particularité qui est la participation de la première promotion des bacheliers orientés dans les ENI. Conakry compte 6000 candidats dont 2600 filles toutes options confondues.
La cellule Communication du METFP-ET.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *