SON EX. DAMANTANG A. CAMARA
MOT DU MINISTRE
AGENDA

DATES HEURES ACTIVITES
16/09/2016 10h00-12h30 reunion
  14h00-15h30 occupé
Lire la suite...

Lundi, le 24 Avril 2017, Le Chef de Cabinet du Ministère de l'Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l'Emploi et du Travail, le Chef de Cabinet Monsieur Mamady Alkaly CHERIF a animé ce lundi 24 Avril une session d'information à l'intention des 500 nouveaux enseignants admis à la fonction publique suite au dernier concours de recrutement.

C'est une salle archi-comble de l'ENAM qui a servi de cadre à une rencontre entre les 500 nouveaux enseignants du Ministère de l'Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l'Emploi et du Travail admis à la fonction publique et les cadres dudit département.

Représentant le Ministre Damantang Albert CAMARA à cette rencontre, Monsieur Mamady Alkaly CHERIF s'est entretenu durant de longues minutes avec les nouveaux enseignants, à qui il a expliqué le processus d'intégration au sein du corps enseignant de l'enseignement technique et de la formation professionnelle. Il a décrit le processus en deux temps.

En premier lieu, Monsieur Mamady Alkaly CHERIF a expliqué aux nouveaux enseignants qu'ils seront en formation pédagogique de mise à niveau pendant quelques semaines, afin de leur mouler aux méthodologies d'enseignement liées au secteur. Il a précisé que tout au long de cette formation, les enseignants recevront régulièrement leurs salaires à partir du département.

En deuxième temps après la formation, tous les enseignants seront répartis dans les différents centres d'enseignement de la Capitale à l'intérieur du pays d'où ils recevront systématiquement leurs salaires, a-t-il expliqué.

Cependant, Monsieur Mamady Alkaly Chérif a affirmé avec insistance qu'aucun salaire ne fera l'objet de virement bancaire et que chacun des enseignants sera payé à la billetterie dans sa zone d'affectation. Répondant à une des questions sur ce point précis, Monsieur Mamady Alkaly CHERIF a indiqué que cela fait partie des batteries de mesures prises pour empêcher les enseignants de sécher les cours et de recevoir leurs salaires sans travailler.

La rencontre a pris fin par la séance de questions-réponses ayant pour objectif une parfaite compréhension des mécanismes de fonctionnement du secteur de l'enseignement technique et de la formation professionnelle pour une meilleure intégration des enseignants.