SON EX. DAMANTANG A. CAMARA
MOT DU MINISTRE
AGENDA

DATES HEURES ACTIVITES
16/09/2016 10h00-12h30 reunion
  14h00-15h30 occupé
Lire la suite...

Paris, le 27 Avril 2018 - Monsieur l’Ambassadeur de Guinée en France ;

Madame le maire, Mairie du 20ème de Paris ;

Monsieur l’Adjoint à la mairie chargée de la propreté, de la lutte contre les incivilités et de l’international ;

Monsieur le Président du FORUM ;

Monsieur le représentant de l’OFII, mon cher Stéphane ;

Monsieur le Président de l’Association des Jeunes Guinéens de France (AJGF) ;

Mesdames et Messieurs les représentants des entreprises et jeunes chercheurs d’emploi et/ou porteurs de projets ;

Mesdames et Messieurs les invités, tout protocole confondu ;

Permettez-moi, au nom de Monsieur le Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail; au nom de l’ensemble du personnel de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE) et en mon nom personnel, de vous souhaiter la bienvenue à la 3ème édition du ‘’Salon de l’Emploi et de l’Entrepreneuriat Guinéen à Paris’’ « Talents Guinée 2018 » et vous remercier d’avoir effectué le déplacement, malgré vos agendas chargés.


Il y a exactement 6 ans que nous posions ensemble, au même lieu, les bases de cette initiative qui s’est révélée d’années en années, utile et porteuse, se terminant à chaque fois sur des notes d’espoir et d’innovation devant être soutenue et encouragée. C’est pourquoi, le gouvernement au-delà de sa participation à l’organisation de cet important évènement, félicite et remercie les autorités de la Mairie du 20ème arrondissement, l’OFII et tous les partenaires institutionnels de l’AJGF.


La problématique de l’emploi est aujourd’hui une menace sérieuse pour la cohésion sociale et la stabilité politique dans nos pays. Nous n’avions nullement pas la prétention en assurant la co-organisation de ce salon de régler tous les problèmes de la diaspora guinéenne cible, mais de soutenir une activité qui va favoriser la matérialisation de la volonté du gouvernement guinéen d’être à l’écoute et d’accompagner ses filles et fils partout où ils se trouvent.


Consciente du rôle combien indispensable du secteur privé dans le processus de développement de notre pays et de la nécessité de tendre la main à la diaspora pour combler le déficit de ressources humaines et booster les initiatives entrepreneuriales, l’AGUIPE n’avait d’autres options que de participer à l’organisation de cet autre salon.


En sa qualité de service public de l’emploi, l’AGUIPE se veut demeurer qualitativement aux côtés des guinéens pour leur apporter les services relevant de sa mission, à travers une politique d’emploi, du département de l’Emploi et du Travail, avec pour principal but d’infléchir, indépendamment de la conjoncture et des règles de fonctionnement du marché du travail, l’écart entre le niveau de la population active et le niveau de l’emploi.

En initiant ce troisième Salon avec un volet entrepreneurial et la candidature ouverte aux autres pays de l’Afrique, l’AJGF consolide sa position de véritable exemple de réussite dans son secteur et offre une excellente plateforme qui pourrait nous permettre, nous autorités guinéennes, en plus d’exposer les opportunités actuelles en matière d’emploi et de création d’entreprises, de sensibiliser les guinéennes et guinéens de l’étranger à participer au développement du pays en mettant leurs compétences au service des entreprises présentent en Guinée.

C’est pourquoi, mesdames et messieurs, permettez-nous ici de féliciter l’AJGF pour ses initiatives et surtout pour le professionnalisme avec lequel l’ensemble de ses membres se sont investis pour la réussite de cette 3ème édition. Grand merci à la mairie du 20ème, et à travers elle, à l’ensemble des autorités Françaises, qui ont cru à nos compatriotes.

Ces salons ne sauraient se tenir sans l’accompagnement et la compréhension du secteur privé et comme le disait Monsieur le Ministre Damantang Albert CAMARA, Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et Travail, ici même, je cite :

« Bravo à ces entreprises citoyennes et responsables qui décident de miser sur les compétences guinéennes où qu’elles se trouvent pour répondre aux exigences du développement de leur activité.

C’est grâce à cette prise de conscience qu’elles ont participé à la conception d’une politique de promotion du Contenu local et que certaines d’entre elles accompagnent l’éclosion de start-up à travers divers initiatives.»

Fin de citation.

Qu’elles en soient vivement remerciées !

Les mêmes reconnaissances aux entreprises publiques qui sont d’ailleurs avec nous depuis les premières éditions déjà, aux sponsors ainsi qu’aux médias partenaires qui ont bien voulu nous accompagner à écrire et à contribuer à l’histoire de notre pays à travers cette belle initiative.

Pour terminer, je formule le souhait d’une réussite totale de ce salon en vue de sa pérennisation.