SON EX. DAMANTANG A. CAMARA
MOT DU MINISTRE
AGENDA

DATES HEURES ACTIVITES
16/09/2016 10h00-12h30 reunion
  14h00-15h30 occupé
Lire la suite...

Le Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, Monsieur Damantang Albert CAMARA était cet après-midi de ce Jeudi, 07 Décembre 2017 devant les Honorables députés de l’Assemblée Nationale pour la présentation du budget annuel de son département pour adoption.

Après un exposé clair, précis et concis, le Ministre Damantang Albert CAMARA a répondu aux différentes questions des honorables députés à la grande satisfaction de ceux-ci.

La majorité des députés présents a félicité le Ministre pour son travail, les chantiers gigantesques entrepris, ainsi que les réformes engagées en faveur de la qualification du système d’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.

Labé le 29 Avril 2017, le Ministre de l'Enseignement Technique de la Formation Professionnelle de l'Emploi et du Travail a conféré avec les cadres du département en service à Labé.

La rencontre s'inscrivait dans le cadre de la bonne gouvernance des structures déconcentrées  du Ministère de l'Enseignement Technique Professionnel à travers des orientations données par le chef du Gouvernement visant à attendre les objectifs assignés au Ministère.

Présidée par son excellence, Monsieur le Ministre Damantang Albert CAMARA, la rencontre a connue la présence des responsables des services déconcentrés évoluant à Labé notamment:

- La Direction Régionale de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle;

- La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS);

- l'Inspection Général du Travail (IGT)

- L' Agence Guinéenne pour la Promotion de l'emploi (AGUIPE).

A l'issu de cette rencontre beaucoup de questions d'ordre capital ont été évoquées et le Ministre a donné des explications claires tout en respectant la législation allant dans le bon fonctionnement du Ministère.

Le 08 Septembre 2016

Sous le thème « Poursuite de l’élaboration des orientations stratégiques et démarrage de l’élaboration du programme opérationnel de l’apprentissage dans le secteur de l’artisanat, le sixième atelier s’est tenu sous les auspices de l’OIF, du 29 août au 10 septembre 2016.

Animé par Monsieur AHO Fructueux, appuyé par Philipe Beguelin, expert suisse, l’atelier avait pour objectifs de :

  • · Finaliser les résultats attendus, les actions et les activités.
    Identifier les structures responsables et les structures associées pour l’atteinte de ces objectifs.


Formuler les indicateurs par action/activité;

  • · Identifier les différentes composantes du programme et en dégager les plans d’action ;


Identifier les périodes d’exécution de chacune des actions/activités

  • · L’atelier a duré deux semaines entrecoupées par une visite de terrain dans la région de Boké dans les localités de Boké, Kamsar et Boffa.

Respectant l’architecture retenue, l’atelier de restitution aux artisans a eu lieu le Jeudi 8 septembre 2016 dans la salle de réunion de l’ENAM. Il a regroupé en plus des 25 participants initiaux 14 autres artisans en provenance des régions de la Guinée. La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été présidée par Monsieur le Ministre de l’ETFP-ET, Son Excellence Damantang Albert CAMARA, porte parole du Gouvernement en présence de son homologue de l’hôtellerie, Tourisme et Artisanat (MHTA), le Ministre d’Etat M. Thierno Ousmane DIALLO.

Cinq interventions ont ponctuées la cérémonie d’ouverture : (i) présentation des résultats d’étape de l’élaboration du programme cadre par M.AHO, expert OIF ; (ii) l’intervention de M. Philippe Béguelin qui a terminé son propos par la remise du don de matériel ; (iii) le discours d’ouverture du METFP-ET suivi de la remise du matériel à Monsieur le Ministre de l’Hôtellerie, du Tourisme et de l’Artisanat ; (iv) l’intervention du Ministre de l’Hôtellerie, du Tourisme et de l’Artisanat ; (v) le mot de remerciement de Elhadj Fofana Boubacar, Président FENAG.

L’opportunité de la séance d’ouverture de cet atelier a été saisie pour remettre officiellement un don de matériel photographique pour la formation des apprentis photographes à l’Association guinéenne des photographes. Le généreux donateur est M. Michel Etienne, expert suisse qui a été un des animateurs de l’atelier de Juillet 2016. Il est le Directeur du Centre d’enseignement professionnel de Vevey (CEPV), Suisse.

Les principales recommandations de l’atelier sont:

  • Envisager l’inscription d’une prévision budgétaire dans la LFI 2017 en faveur du programme-cadre.
  • Solliciter l’appui de l’OIF pour la mise en œuvre de certaines activités prévues dans le programme dès 2017

Entretien du Secrétaire Général du METFP-ET

Conakry, le 8 Octobre 2016– La rentrée scolaire 2016-2017 pour l’enseignement technique et la formation professionnelle est fixée au lundi 10 octobre 2016 en Guinée, a annoncé, à Conakry, Michel KOIVOGUI, le Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, lors d’une entrevue avec certains médias.

Pour Michel KOIVOGUI, la date du 10 octobre permettra à tout le système éducatif de  l'enseignement technique de démarrer les cours théoriques et pratiques au même moment. Cette rentrée académique 2016-2017 va enregistrer une série de nouveautés parmi lesquelles la libéralisation des délégations de crédit qui est une disposition qui permet aux écoles d'avoir des matières d'œuvre bien avant le début des cours de formation.

Cette année, la formation professionnelle guinéenne entend faire de la contribution de l’enseignement technique et de la formation professionnelle un modèle pour l’édification du guinéen nouveau. C'est pourquoi, beaucoup d'efforts ont été consentis par le Gouvernement guinéen et ses partenaires pour la rénovation et la construction de nouvelles écoles techniques, favorisant ainsi un meilleur apprentissage des jeunes.

Depuis plusieurs mois, l'Etat guinéen, à travers le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, procède à une harmonisation systématique des programmes enseignés ; cela dans le but de mieux jauger les besoins en emplois disponibles sur le terrain en adéquation avec le nombre de jeunes prêts à affronter le marché du travail après leur formation.

Autant de dispositions ambitieuses qui font de cette année académique un tournant dans la politique d’enseignement technique et professionnel de notre pays.